Vos salariés ont acquis des compétences,
pensez à la VAE !

 
De quoi s’agit-il ?
La validation des acquis de l'expérience (VAE) permet à toute personne de faire reconnaître officiellement son expérience (professionnelle ou non) afin d'obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.
 
A quelles conditions ?
- justifier d'une expérience d'au moins trois années d'activité à temps plein,
  en continu ou non, en rapport avec la certification visée (expérience professionnelle
  et/ou acquise lors de l'exercice d'activités bénévoles, syndicales, associatives) ;
- viser un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification
  professionnelle, enregistré dans le Répertoire National des Certifications
  Professionnelles (
RNCP).
 
Quelle mise en œuvre ?
La VAE peut être menée dans l’un des cadres suivants :
-
plan de formation et période de professionnalisation, avec l’accord 
  du salarié concerné ;
-
congé de validation des acquis de l'expérience
-
DIF 

Quel financement ?
Si la VAE est mise en œuvre à l’initiative de l’employeur ou dans le cadre d’une initiative conjointe (DIF), elle est financée par Actalians.
Si la VAE est mise en œuvre à la seule initiative du salarié, elle relève du congé individuel de formation (CIF) et est financée par le FONGECIF.

Accédez aux thèmes et barèmes de prise en charge d'Actalians pour votre profession.

A noter : lorsqu'un salarié est désigné pour participer à un jury VAE, vous lui accordez une autorisation d'absence. Les frais de rémunération, de transport, d'hébergement et de restauration occasionnés par cette participation font partie des
dépenses imputables.

Accompagner les salariés dans leur démarche de VAE

    Entreprises | Salariés | Demandeurs d'emploi et jeunes | OF | Documents utiles | Contact | Mentions légales